2019-2022 Contrat de Transition Ecologique du Pays de Grasse

Co-porté par la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (C.A.P.G.) et le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur (le Parc), ce contrat illustre les nouveaux modes de contractualisation entre l’Etat et les Collectivités locales pour cibler les priorités. Les actions peuvent concerner tout le territoire des Préalpes d’Azur.

Initialement déclinés sur 20 territoires d’expérimentation, les Contrats de Transition Ecologique (C.T.E.) facilitent la conduite d’actions opérationnelles de transition issues de la dynamique d’acteurs d’un territoire. Les C.T.E. visent à faire de la transition écologique un moteur de développement économique, notamment via la création de nouvelles filières vertueuses, en se fondant sur les dynamiques à l’oeuvre localement.

Ce C.T.E est le premier contrat structuré autour de la thématique de la biodiversité et du changement climatique. Il a pour vocation de placer ces sujets au centre de l’économie territoriale pour démontrer le potentiel qui peut en découler.

Il est signé entre le Préfet des Alpes6maritimes, la C.A.P.G., le Parc Etat, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (A.D.E.M.E), la Caisse des Dépôts-Banque des Territoires et du Centre d’études et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (C.E.R.E.M.A). Il ne porte pas de moyens financiers propres mais permet l’articulation de tous les dispositifs financiers qui existent en conférant aux projets du C.T.E. un caractère prioritaire ; ce cadre permet également si besoin de travailler collectivement avec les services de l’Etat pour examiner des adaptations administratives.

Le contrat approuvé en juin 2019 pour 3 ans (juin 2020) reste ouvert à de nouvelles actions dans le cadre des axes stratégiques suivants :

  • Université du sauvage : faire du territoire un lieu de rencontres et d’échanges autour des savoirs de toute nature concernant la biodiversité et l’économie liée à la biodiversité (notions de coûts évités, paiements pour services rendus, etc…).
  • Entreprendre avec la nature : valorisation durable des ressources, énergies renouvelables, etc…
  • Expérimentation et innovation en matière de partage de l’espace, de solutions fondées sur la nature (biomimétisme).
  • Gestion et valorisation des espaces : parce que développer l’économie locale en se fondant sur la biodiversité doit s’accompagner de connaissances et de mesures de préservation des patrimoines ; pour que des patrimoines préservés et valorisés soient source d’une économie choisie.
  • Médiation et communication

 

Pour suivre l’ensemble du projet, une plateforme collaborative a été mise en place dès le forum de concertation en octobre 2018. N’hésitez pas à formuler une demande d’accès (fselvini@paysdegrasse.fr).

Retrouvez certaines des actions ou enjeux du Parc aujourd’hui inscrits dans le CTE :

Préservation de la qualité du ciel nocturne ;

Plan d’action concerté pour la préservation/valorisation de la biodiversité, dont ingénierie financière et paiements pour services environnementaux.

Vous avez une idée ou un projet à soumettre ?

Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×