Dites-nous TOUT sur les PATOUS ! 

Chien de protection

Si certains troupeaux restent tout l’été dans les Préalpes d’azur, ceux qui ont passé l’été en alpage profitent de la saison automnale pour revenir. Or, les belles journées d’automne sont aussi propices aux randonnées et balades en forêt, sur les crêtes ou sur les plateaux ; autant de paysages et d’espaces naturels pâturés par les brebis.

Qui dit brebis dit chien de protection…

 

Ces belles sont souvent protégées de la prédation par des Patous, Bergers d’Anatolie et autres chiens de protection. Pour remplir leur mission les chiens de protection établissent, autour de leur troupeau, un « périmètre de sécurité » plus ou moins grand et préviennent toute intrusion dans cette zone.

Adapter nos gestes et nos habitudes à leur présence favorise la cohabitation des différentes activités. Près de la moitié du territoire des Préalpes d’Azur est pâturé à un moment ou un autre de l’année. A chacune de nos sorties en plein air, il est donc important de rester attentif aux indices de présence d’un troupeau (crottes, odeurs, bruit des sonnailles et des chiens, etc…). Une fois le troupeau repéré, il faut le contourner le plus largement possible et tenir les chiens de compagnie en laisse.

 

Lorsque, malgré ces précautions, le périmètre de sécurité est enfreint, les chiens de protection vont tenter de dissuader l’intrus, tout en s’approchant pour l’identifier.

Pour que la rencontre se passe bien : je m’arrête ou je descends du vélo, je reste calme même si les chiens aboient, je baisse mes bâtons de marche, je leur parle calmement, je baille, je leur tends doucement un sac ou vêtement à renifler…

Si la discussion se muscle entre le chien de protection et le chien de compagnie, ils doivent régler leurs différents entre eux : inutile de s’interposer ! Il faut alors lâcher son chien et ne surtout pas le prendre dans les bras.

Une fois les intrus identifiés et les chiens calmés, il est temps de reprendre tranquillement sa route en s’éloignant encore du troupeau.

 

 

Mon expérience avec les chiens de protection

Grands sportifs ou baladeurs contemplatifs, vous avez déjà eu une expérience avec les chiens de protection et vous souhaitez la partager ?

 

Le formulaire « Mon expérience avec les chiens de protection » (5min) permet de recenser et d’identifier les interactions entre les usagers du territoire et les chiens de protection. En cas d’incident important, le CERPAM (Centre d’Études et de Réalisation Pastorales Alpes-Méditerranée) met en place une intermédiation auprès des usagers et des éleveurs (ou bergers) concernés, afin de comprendre et prévenir les situations à risques.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×