bulletin d’engagement

  • Mon écobilan

    Je coche ce que je fais déjà
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Les sites naturels peuvent faire l'objet de réglementations particulières comme des arrêtés municipaux ou préfectoraux. Les massifs peuvent notamment faire l'objet d'une limitation voire d'une interdiction d'accès en raison du risque incendie durant la saison estivale : Carte du risque incendie.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Les routes sont souvent étroites et sinueuses et n'offrent pas la place nécessaire pour stationner sur la bas côté sans gêner la circulation des voitures ou des véhicules plus imposants tels que camions de pompiers, bus etc...
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Les itinéraires balisés (balisage jaune ou rouge et blanc s’il s’agit d’un GR) sont étudiés pour préserver la tranquillité des espèces sauvages, limiter l’érosion du sol et éviter les espaces privés et ainsi favoriser le partage de l'espace avec d'autres usagers potentiels.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Pour la tranquillité de la faune sauvage et des autres usagers, il est important que mon chien soit aussi discret que moi et qu'il reste sur le chemin.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Les brebis ont besoin de calme. Lorsque je vois un troupeau, je m'éloigne et le contourne au maximum. Je fais de même avec les vaches.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Si un chien de protection vient à ma rencontre, je m'arrête. Il a besoin de me sentir pour voir que je ne suis pas une menace pour son troupeau. Si cela me fait peur, je n'hésite pas à mettre un sac à dos, une casquette entre lui et moi. Je ne le regarde pas dans les yeux mais je reste face à lui. Je lui parle calmement, je ne fais pas de geste brusque, je ne jette pas de pierre, je ne lève pas de bâton. J'attends qu'il me sente et contourne au maximum le troupeau. ► Face aux chiens de protection, quelques réflexes à adopter
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Un chien de protection qui ne veut pas me laisser passer car je suis trop près de son troupeau, un panneau "battue en cours", une météo orageuse... Je sais m'adapter et faire demi-tour si besoin !
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Dans les Préalpes d'Azur, on compte diverses activités de loisirs (randonnée, escalade, baignade, canyoning, VTT, etc) mais aussi une multitude de métiers (éleveur, agriculteurs,artisans,etc). C'est un espace partagé de tous !
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Même si les déchets organiques sont biodégradables, je les ramène avec moi ! Ils ne correspondent pas au système alimentaire de la faune et deviennent une vraie pollution visuelle.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    En France, tout usage du feu (cigarette, réchaud, barbecue, feu de camp) est interdit à moins de 200m de tous espaces forestiers (forêts, landes, maquis) en raison du risque incendie.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    De nombreuses larves vivent dans la rivière. Déplacer les pierres, c'est prendre le risque de les déranger. De plus, les barrages réchauffent l'eau et favorisent le développement des algues. Il y a alors moins d'oxygène pour les poissons. Ces derniers sont également gênés par les barrages qui les empêchent de remonter le cours d'eau pour se nourrir et se reproduire.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Pour respecter les autres usagers et la faune locale, je reste discret et à l’écoute des sons de la montagne. Ils m’indiquent la présence d’un troupeau ou l’arrivée d’un orage. C’est aussi la meilleure façon d’observer, à distance, la faune sauvage.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    Le bivouac est un installation sommaire et discrète,à la belle étoile, ou avec une tente légère, à plus d'une heure de marche d'un parking, pour une seule nuit. L'idéal est de s'installer à partir du coucher du soleil jusqu'au lever du soleil. Le camping sauvage, quant à lui, est décrit comme une pratique réalisée par des personnes ayant un véhicule à proximité, restant plusieurs jours et/ou avec un équipement conséquent. Ceci est interdit. Pour en savoir plus : Visiter responsable.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
    70% du territoire national sont des terrains appartenant à des propriétaires privés.
  • JamaisParfoisSouventToujoursNon concerné
  • Je m'engage

  • Je prends jusqu'à 3 engagements : (Cliquer sur le + pour ajouter un engagement)
  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×