Développer l’offre de séjour autour des cœurs de villages

Ce 14 janvier 2021, le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur et le Syndicat mixte des stations de Gréolières-l’Audibergue (SMGA) ont animé une réunion co-présidée par Eric MELE et Jérôme VIAUD. Une vingtaine d’acteurs locaux et les partenaires de la Région Sud et du Massif des Alpes ont pu participer aux échanges à distance. L’objet était de proposer une réflexion commune pour le tourisme durable dans les Préalpes d’Azur sur la période 2021-2027.

Le challenge, issu de la charte du Parc
  • faire de l’offre touristique un levier pour l’économie locale : services autour de l’alimentation, de l’hébergement, des loisirs…
  • faire de la valorisation de notre patrimoine un outil d’éducation à l’environnement : mieux comprendre pour mieux préserver
  • accueillir les visiteurs sans compromettre le cadre de vie (paysage, milieux naturels et ressourcement…) qui crée l’attractivité !

Les Préalpes d’Azur sont propices à une fréquentation 4 saisons par les maralpins… qui sont nombreux ! En effet, la période post-confinement, les difficultés d’accès au Mercantour, ainsi que le couvre-feu (retour à 18h) augmentent considérablement la fréquentation. Les tensions actuelles pour accéder aux milieux enneigés en sont une nouvelle illustration probante.

Une nouvelle programmation budgétaire pour accompagner l’ambition

Ont notamment participé à cette réunion :

  • M. MATHERON, commissaire du massif des Alpes, représentant de l’État
  • Mme. MANFREDI, conseillère régionale, Vice-Présidente à la Commission pour le Massif Alpin

Ils ont présenté les priorités de l’État et de la Région pour la période 2021-2027 :

  • Accompagner l’adaptation au changement climatique dans le sens de la transition écologique​
  • Poursuivre et accélérer un développement touristique diversifié et adapté aux nouvelles attentes des clientèles (séduire les clientèles jeunes, sensibilité environnementale…)​
  • Favoriser la cohérence territoriale
Rappel des actions déjà réalisées

Nous vous avions présenté les avancées réalisées sur la période 2016-2020, concrétisées grâce au soutien des contrats Espace Valléen et Stations de demain. Tous les détails en suivant ce lien. Parmi les projets réalisés ou en cours de réalisation, on peut citer :

  • La cascade de tyroliennes qui permet de voyager d’arbres en arbres à la station de la Moulière et de profiter de belvédères surprenants sur la mer Méditerranée ;
  • La Maralpine. Grand itinéraire pédestre de Saint-Auban à Grasse ou Vence. Une trentaine de gites, chambres d’hôtes, restaurants sont greffés autour du projet. Un kit de démarcation de ces partenaires a été mis en place, notamment des sets de table avec les offres eco-touristiques du Parc pour les valoriser auprès de leur clientèle.
  • L’aide à l’acquisition d’un planétarium itinérant
  • La création de 9 parcours de géocaching pour découvrir l’histoire et les patrimoines de 9 contrées des Préalpes d’Azur
  • La restauration et la valorisation du château de Gilette
Quid des 6 prochaines années ?

Ci-joint les pistes de travail pour 2021-27, émanant de consultations encore en cours avec les acteurs du territoire. Il s’agit de co-écrire les prochaines étapes du développement éco-touristique équilibré de notre territoire. Outre le programme d’actions, le SMGA et le Parc ont convenu de la nécessité d’une gouvernance politique locale plus resserrée sur ce sujet, tout en restant dans les cadres ouverts par l’État et la Région. Il sera ainsi proposé aux intercommunalités et au Département de se positionner sur les orientations 2021-27 et de valider les missions du Parc à l’interface de tous.

A noter l’enjeu d’articuler le programme “Espace Valléen” avec :

  • le contrat de filière écotouristique régional,
  • le Plan de relance (Contrats territoriaux pour la Relance et la Transition écologique)

Affaire à suivre !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×